11 recettes pour désherber et respecter la biodiversité

Trouver une entreprise à

fotolia

Aujourd’hui les désherbants chimiques ne sont plus légion. Ils peuvent se montrer radicaux pour désherber, mais néfastes pour la biodiversité et pour votre santé… Préférez des recettes naturelles à la portée de tous.

Simple, mais… fastidieuse, la méthode manuelle est la plus connue. Arrachez les mauvaises herbes à l’aide d’une binette ou d’un sarcloir. De cette façon vous arrachez directement les indésirables à la racine, ce qui ralentit la repousse. Petit bémol, cette technique peut être laborieuse et répétitive si vous souhaitez un résultat durable. 

C’est pourquoi, nous vous proposons de choisir des recettes dites de « grands-mères ». Naturelles, elles demandent moins de temps et moins d’effort pour résoudre votre problème d’adventices.

1 - Eau iodée et vinaigre blanc

Faites chauffer :

  • 5 L d’eau,
  • 1 kg de sel 
  • 200 ml de vinaigre blanc

Une fois froid, vaporiser ce mélange sur les mauvaises herbes et laissez agir. Lorsqu’elles deviennent jaunes et fanées, vous pouvez les arracher.
À utiliser par temps chaud. Et avec parcimonie pour ne pas stériliser le sol.

2 - Eaux de cuisson

Conservez vos eaux de cuisson des pommes de terre, des pâtes et du riz. Riches en amidon, elles sont néfastes pour les plantes parasites. 
À utiliser bouillantes ou froides sur les adventices, mais surtout pas sur vos fleurs ou votre potager.

3 - Eau bouillante

Versez de l’eau bouillante (salée ou non) sur les mauvaises herbes en faisant attention aux éclaboussures. L’eau chaude fait éclater les cellules des plantes.

4 - Gros sel

fotolia

Ici pas de préparation liquide. Saupoudrez simplement du gros sel sur les endroits à désherber. Ne pas en abuser, le sel rend le sol stérile.

5 - Vinaigre blanc dilué

Arrosez les adventices en fin de journée avec :

  • 1L de vinaigre blanc
  • ½ L d’eau

Cette quantité permet de couvrir 10 m².

6 - Bicarbonate de soude

Mélangez :

  • 70 g de bicarbonate de soude
  • 1 L d’eau bouillante

Vous pouvez aussi l’utiliser à sec directement sur les plantes indésirables, et l’arroser pour que le bicarbonate pénètre jusqu’aux racines et les brûle.

7 - Huile essentielle de basilic

Verser quelques gouttes dans votre arrosoir, et ajoutez un peu de savon liquide bio. L’Huile essentielle de basilic possède des propriétés fongicides puissantes.

8 - Purin d'orties

Plus souvent connu comme engrais, le purin d’orties est aussi un bon désherbant. Le mélange : 2 kg d'orties pour 10 L d'eau. Laissez macérer 1 semaine à une température d’environ 18°C. Quand il n’y a plus de petites bulles, le purin d’orties est prêt. Filtrez et arrosez ou vaporisez-en les mauvaises herbes pour les éliminer.

9 - Purin d’angélique

Même principe que pour le purin d’orties, mais avec de l’angélique, une plante aromatique de la famille des Apiacées. Il vous faut :

  • 1 kg d’angélique (tiges en petits tronçons, feuilles et fleurs émincées)
  • 10 L d’eau

 Laisser macérer entre 2 et 3 semaines en remuant chaque jour. Verser la mixture obtenue sur les herbes folles à faire disparaître.

10 - Feuilles de noyer

À l’automne, faites séchez les feuilles de noyer, et broyez-les (avec une tondeuse ou un broyeur à végétaux) et stockez cette poussière de feuilles à l’abri. Au printemps suivant, vous pouvez en étaler sur les endroits à désherber. Ou en faire une infusion : 1 kg de feuilles pour 10 L d’eau. L’acidité des feuilles de noyer empêche la germination des adventices et perturbe les mauvaises herbes déjà en place.

11 - Paillage

Dans les potagers, le paillage revient en force. Il permet de limiter la pousse des mauvaises herbes en les privant de lumière. Sur l’espace à désherber, déposer 5 cm d’herbe coupée ou de paille. Pour vos parterres, privilégier les copeaux de bois ou des paillis minéraux (gravier, billes d'argiles, ardoises concassées, débris de poteries…). Le paillage permet aussi de conserver l’humidité du sol, et donc de moins arroser vos massifs.

fotolia

En adoptant une recette bio et surtout “zéro phyto” vous maîtriserez la prolifération de ces herbes folles. Si ces activités anti-mauvaises herbes ne vous passionnent pas, confiez-les à un spécialiste et profitez de votre temps libre dans un bel espace extérieur.

Voir nos autres conseils jardins pour« Débroussaillage et désherbage »